Parole à Willy Cadet, délégué régional et Manuella Pinto, administratrice en charge du développement territorial

Une nouvelle perspective s’ouvre pour l’UDES, avec le renouvellement des délégations régionales 2022 - 2025. Garants de la promotion, du positionnement et des missions de l’UDES sur le territoire, les délégués régionaux ont pour missions d’assurer la représentation et la défense de l’Union et de ses intérêts en région auprès des pouvoirs publics et des représentants institutionnels locaux.

Présentation de Willy Cadet, délégué régional de l’UDES en Bourgogne Franche Comté, les enseignements de son précédent mandat, ses grandes priorités et les grands enjeux de l’ESS.

Quels sont les enseignements que vous retenez de votre mandat 2020 – 2022 en tant que délégué régional à l’UDES ?

La période de crise sanitaire a fortement éprouvé nos organisations de l’ESS et, paradoxalement, a permis une mise en lumière intéressante de notre Union. Nous avons ainsi pu représenter nos employeurs et leurs difficultés dans les cellules de crise mises en place par l’Etat et la Région, dans les Comités de Relance mais aussi via nos contributions au Schéma régional de développement économique, de l’innovation et de l’internationalisation (SRDEII).

Cette meilleure visibilité nous a permis de mobiliser des moyens supplémentaires auprès de la Direction Régionale de l’Economie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités (DREETS) et de la Région, notamment avec la Chambre régionale de l’ESS, mais aussi d’initier un Espace régional de dialogue social dédié à l’ESS réunissant des organisations syndicales de salariés et l’UDES.

Pour soutenir les employeurs et les salariés de l’ESS, nous avons diffusé une enquête territoriale qui nous a permis de mesurer le climat social au sein des structures à la suite de la crise sanitaire et économique. Dans ce cadre, nous développons un plan d’actions intitulé « ACTESS - Animation et Coopération Territoriale en faveur de l’ESS » qui vise à structurer et à développer les coopérations entre les entreprises de l’ESS. Cette mandature a également permis de fédérer les mandataires des réseaux adhérents au sein du collège régional.

Quelles sont les raisons qui vous ont motivé à renouveler votre mandat ? 

La démarche « ACTESS » a débouché sur un plan d’actions assez ambitieux bénéficiant du soutien financier de la Région et de l’Etat. En effet, les résultats de l’enquête ont permis d’identifier les priorités et les actions concrètes en faveur des relations sociales au travail, de la qualité de vie au travail, de l’accès à la formation professionnelle, de l’activité et du dialogue social dans les structures.

Il me paraissait légitime et cohérent de poursuivre le pilotage et le déploiement de cette démarche sur les trois années à venir, au sein de la délégation régionale.

Quelles sont les grandes priorités de votre mandat dans votre région ? 

Les deux grands chantiers à venir sont notamment de :

  • Déployer des actions prévues dans le cadre de la 2ème partie de la démarche « ACTESS »
    • Renforcer l’attractivité des métiers de l’ESS et développer une marque employeur
    • Sécuriser et fluidifier des parcours professionnel des salariés
    • Améliorer les connaissances et les bonnes pratiques des employeurs en faveur de la qualité de vie au travail (QVT) et du management
    • Développer un dialogue social de qualité
  • Instituer une habitude de travail collaborative au sein du collège régional et améliorer la communication avec les acteurs économiques et sociaux de l’ESS en région.

Téléchargez l'interview en PDF

 

 

Manuella Pinto, administratrice de l’UDES en charge du développement territorial

« Pour assurer son développement, l’ESS a besoin d’être connue, comprise et reconnue par les pouvoirs publics. »

Télécharez l'interview complète

Bourgogne-Franche-Comté

Derniers événements

22 Février 2023

Collège régional

03 Mars 2023

Collège régional

Chiffres clés

En Bourgogne-Franche-Comté, l’économie sociale et solidaire emploie 99 404 salariés, ce qui représente 11,4% de l’emploi sur le territoire, et compte 9 627 établissements, soit 10,2% du total des établissements de la région.

Source : Edition 2020 de l’Atlas commenté de l’économie sociale et solidaire, Observatoire national de l'ESS – ESS France

 

En Bourgogne-Franche-Comté, l’UDES représente* plus de 46 000 salariés et environ 1 400 entreprises :

  • Services sanitaires, sociaux, médico-sociaux à domicile et services à la personne : 260 structures et 12 811 salariés
  • Etablissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux : 82 structures et 13 858 salariés
  • Mutualité : 11 structures et 5 445 salariés
  • Spectacle, Animation, Activités récréatives, Sport, Education populaire : 823 structures et 7 670 salariés
  • Coopératives : 130 structures et 2 371 salariés
  • Insertion, Formation, Actions de prévention et d’accompagnement à caractère social, Petite enfance : 123 structures et 4 147 salariés

Source : Analyse interne réalisée par le pôle relations sociales de l'UDES (octobre 2022)

Contacts

Logo BFC
Délégué régional
Willy Cadet
Équipe technique
Guillaume
Poinsignon