L’« employeurabilité » en région Provence-Alpes-Côte d’Azur : retour sur l’étape du Tour de France de l’UDES à Marseille

Le 28 septembre 2022, accueilli dans la mairie des 1er et 7ème arrondissements de Marseille, l’UDES a réuni une quarantaine de participants – partenaires et employeurs de terrain – situés en Provence-Alpes-Côte d’Azur / Corse. Ce temps institutionnel a permis au président, Hugues VIDOR, de préciser les grandes orientations de l’Union, et à la déléguée régionale, Colette BELLET, de présenter les projets développés sur le territoire, notamment le lancement du contrat d’études prospectives ESS en région. 

La table-ronde de la matinée était animée par la déléguée régionale adjointe, Aurélie RICHER-ROSSI et a réuni des employeurs de l’ESS, à savoir Franck MAILLE, président de l’URSCOP PACA-Corse, Marie-Thérèse NEMROD-BONNAL, présidente du comité régional de l’ADMR, Jean-Marc DEJESUS, président de l’UNA PACA-Corse, et Antoine DUFOUR, directeur de CityScop Production. Ceux-ci ont ainsi pu évoquer les différents axes de l’Appel des employeurs engagés, présentés par Sébastien DARRIGRAND, le directeur général de l’UDES. 

Les nouvelles manières de devenir un « employeur engagé » furent au centre des interactions. C’est ce que l’UDES nomme l’employeurabilité, c’est-à-dire cette capacité que des employeurs ont à accompagner des salariés et à veiller à la qualité de l’emploi dans leurs entreprises, notamment en s’assurant de la qualité des processus de recrutement et en renforçant la fidélisation des salariés. Ainsi, les différents intervenants ont illustré l’ « employeurabilité » par des exemples concrets : la prise en compte des transitions écologiques (Franck MAILLE), l’accompagnement des parcours professionnels dans l’aide à domicile (Marie-Thérèse NEMROD-BONNAL), l’amélioration de la qualité du dialogue social (Jean-Marc DE JESUS, pilote de l’Espace Régional de Dialogue Social de l’ESS) et la mise en œuvre d’une démarche qualité de vie au travail (Antoine DUFOUR, participant de l’expérimentation du Lab’QVT). 

Ce temps d’échanges a été clôturé par Agnès ROSSI, conseillère régional en charge de l’ESS, qui a notamment réaffirmé son soutien aux acteurs de l’économie sociale et solidaire.  

Cette volonté d’améliorer l’employeurabilité dans l’ESS s’est récemment traduite par le démarrage de travaux en région autour d’un contrat d’études prospectives (CEP) dédié à l’attractivité de l’ESS en région et porté par l’UDES : « Métiers 2030 : attirer et fidéliser dans l’ESS ». 

Une initiative pour répondre aux besoins des métiers en tension

Selon une étude menée par le CARIF-OREF, sur les 167 métiers observés, 73 sont qualifiés de métiers en tension forte et 28 en tension élevée, notamment dans des métiers marqués ESS tels que l’aide et soins à domicile, le social, le sanitaire et le médico-social. Il ne s’agit pas d’un phénomène récent car les tensions sur le marché du travail dans l’ESS sont en hausses depuis 2015, et les besoins de recrutements se sont intensifiés. 

Le champ de l’ESS va également devoir faire face au renouvellement intergénérationnel. Le taux de retrait est de 30,9 % en région Provence-Alpes-Côte d’Azur du fait d’une forte présence de seniors dans la main d’œuvre régionale. Les principaux métiers touchés sont ceux de l’action sociale et de la santé. L’Agence Régionale de Santé et l’Observatoire régionale de la Santé constate que d’ici à 2028, un renouvellement générationnel des postes dans l’ESS est à anticiper. Cette situation apparait comme paradoxale puisque les besoins non-couverts dans les branches de métiers de l’ESS sont toujours très forts et que les difficultés de recrutements des entreprises de l’ESS freinent le développement de ces emplois. A cela, s’ajoutent les effets des crises économiques et sanitaires qui pourraient bloquer les opportunités d’emplois.

C’est dans ce cadre que, l’UDES, soutenue par le Conseil régional de la Région Sud et la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du Travail et des Solidarités (DREETS), s’est engagée dans la réalisation d’un CEP dédié à améliorer l’attractivité des métiers de l’ESS en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Son but ? Anticiper en matière d’emploi et de compétences les conséquences des mutations économiques, sociales et démographiques. Un consortium composé de l’Observatoire régionale de l’ESS (CRESS), du CARIF-OREF, d’IYATUS CONSEIL, d’OYA CONSEIL et de RESILIENCE LAB.

Les prochaines étapes

Un atelier prospectif, composé d’employeurs, de bénévoles et de salariés de l’ESS mais aussi des partenaires institutionnels, sera organisé le 26 janvier2023, de 13h30 à 17h30, à Marseille. Cette matinée aura vocation à faire dialoguer les parties prenantes entre elles pour cerner les pistes d’amélioration dans leurs métiers et ainsi élaborer des réponses pour résorber la tension de ces derniers. Un évènement de restitution des résultats est d’ores-et-déjà prévu le mercredi 12 avril, de 14h à 16h, à l’Hôtel de région de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

Provence-Alpes-Côte d'Azur - Corse

Derniers événements

Événements à venir.

Chiffres clés

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’économie sociale et solidaire emploie 162 876 salariés, ce qui représente 9,9% de l’emploi sur le territoire, et compte 16 818 établissements, soit 8,4% du total des établissements de la région.

En Corse, l’économie sociale et solidaire emploie 8 308 salariés, ce qui représente 8,1% de l’emploi sur le territoire, et compte 1 107 établissements, soit 6,6% du total des établissements de la région.

Source : Edition 2020 de l’Atlas commenté de l’économie sociale et solidaire, Observatoire national de l'ESS – ESS France

 

En PACA-Corse, l’UDES représente* plus de 75 000 salariés et environ 2 200 entreprises :

  • Services sanitaires, sociaux, médico-sociaux à domicile et services à la personne : 264 structures et 11 408 salariés
  • Etablissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux : 151 structures et 24 295 salariés
  • Mutualité : 29 structures et 13 823 salariés
  • Spectacle, Animation, Activités récréatives, Sport, Education populaire : 1 116 structures et 11 770 salariés
  • Coopératives : 375 structures et 5 339 salariés
  • Insertion, Formation, Actions de prévention et d’accompagnement à caractère social, Petite enfance :283 structures et 8549 salariés

Source : Analyse interne réalisée par le pôle relations sociales de l'UDES (octobre 2022)

Contacts

Logo Région Sud
Délégué régional
Colette BELLET
Équipe technique
Mérédith
Guillanneuf