COVID-19 | L'UDES mobilisée dans toutes les régions métropolitaines !

Depuis le début de la crise, l’UDES se mobilise pour relayer les préoccupations des employeurs de l’ESS et alerte les pouvoirs publics sur les grandes difficultés engendrées par la situation exceptionnelle que notre pays traverse.

En complément de la très forte implication nationale de l’Union, les délégations régionales sont actuellement appelées à participer activement aux différentes cellules et réunions de crise créées en région. Ces réunions hebdomadaires réunissent autour d’une même table l’Etat, par le biais des DIRECCTE, des DRJSCS et des SGAR, les Conseils régionaux, ainsi que l’ensemble des têtes de réseaux de l’ESS et acteurs économiques des territoires.

Plusieurs régions, via les Conseils régionaux principalement, mettent en place également des cellules régionales dédiées à l’ESS. 

En première ligne, les douze délégués régionaux de l’UDES sont aujourd’hui sollicités et investis pour porter la parole des secteurs de l’ESS en région, auprès des pouvoirs publics et en lien avec l’ensemble des partenaires régionaux.

La DRJSCS et la Direccte animent les cellules de crise en Pays de la Loire où participe Marc Marhadour en sa qualité de délégué régional. Elles associent les réseaux de l’ESS ainsi que le conseil régional pour tenter d’apporter des réponses adapter aux structures de l’ESS, en complément des mesures nationales.

En cas de besoins et/ou questions spécifiques à faire remonter aux services publics, sur votre entreprise ou votre secteur d’activité en Pays de la Loire, nous vous invitons à entrer en contact avec :

L’UDES va poursuivre son action afin que l’économie sociale et solidaire puisse être durablement et efficacement prise en compte dans la gestion de cette crise sanitaire et économique dans tous les territoires.

 

Deuxième vague : reprise des cellules de crise 

L’UDES se mobilise de manière récurrente aux cellules de crise COVID-19 organisée par le Conseil Régional des Pays de la Loire aux côtés de la CRESS, de la Direccte, de BPI France, de la CCI et de la Banque des Territoires… Dans le cadre du Plan de Relance du Gouvernement, et face à la crise sanitaire en cours, l’objectif est de soutenir financièrement les petites entreprises mais aussi le monde associatif ainsi que les collectivités dans la mise en place de solutions innovantes.

 

Cellule de crise du mercredi 18 novembre

Le renforcement du fonds exceptionnel d’urgence pour les entreprises de l'ESS créé par la Région en Mars 2020 a été annoncé. Le but est donc de renforcer les mesures mises en place et de répondre au mieux aux besoins des structures organisatrices d’événements associatifs, culturels et sportifs sous 3 volets :

  • soutien aux associations organisatrices d’une manifestation déficitaire => plafond de l’aide régionale porté à 40 000 € au lieu de 30 000 €
  • soutien aux structures œuvrant dans le domaine de la réalisation d’événements culturels et/ou sportifs, en perte significative d’activité => jusqu’à 7 000 € d’aide régionale selon leurs situations financières et chiffres d’affaires
  • soutien à l’adaptation et à l’innovation pour les structures maintenant une activité culturelle et sportive afin d’inciter les organisateurs à maintenir une activité par l’innovation (Festival en réalité virtuelle, captations vidéos…) 

Ce fonds d’urgence est mobilisable jusqu’au 30 septembre 2021 et cumulable avec d’autres aides dont le Fonds Résilience.

 

Rencontre avec Johann Faure, Sous-Préfet à la relance des Pays de la Loire

Marc Marhadour, délégué régional de l’UDES en Pays de la Loire, accompagné des membres de la délégation régionale de l’Union, se sont réunis à Saprena - entreprise adaptée située à Bouaye en Loire-Atlantique - le vendredi 29 janvier dernier afin de rencontrer Johann Faure, le Sous-Préfet récemment nommé à la Relance.

Lors de cette rencontre, les représentants de l’UDES ont exprimé les difficultés rencontrées au sein des différentes branches professionnelles de l’ESS afin d’insister sur les enjeux d’attractivité et de différenciation auxquels font face les acteurs de l’ESS. 

En réponse à ces différents enjeux, ils ont présenté le plan d’action Avenir(s) Solidaires qu’ils souhaitent essaimer sur l’ensemble de la région dans le cadre du Plan de Relance. 

L’objectif de cette rencontre était d’engager un premier échange avec Johann Faure sur la manière dont les acteurs de l’ESS peuvent se saisir du Plan de Relance en démontrant leur capacité de rebonds en dépit de la crise sanitaire et économique, et ce notamment au travers du développement de projets innovants.

L’UDES et le nouveau Sous-Préfet à la relance ont acté le principe d’une rencontre trimestrielle, qui permettra d’avoir un suivi efficace de la mise en place du plan de relance auprès des entreprises de l’économie sociale et solidaire.

   

Pays de la Loire

Derniers événements

24 Septembre 2021

Collège régional UDES

26 Novembre 2021

Collège régional UDES

Chiffres clés

En Pays de la Loire, l’ESS emploie 165 413 personnes, ce qui représente 13,1 % de l’emploi salarié sur le territoire. La région compte 15 419 établissements employeurs, soit 12,7 % du total des établissements de la région.

 

Source : ATLAS commenté de l’ESS, Observatoire National de l’ESS, EDITION 2020
 

Contacts

Délégué régional
Marc MARHADOUR
Équipe technique
Charles
BOZONNET
Courriel: