Parole à Marc Marhadour, délégué régional et Manuella Pinto, administratrice en charge du développement territorial

Une nouvelle perspective s’ouvre pour l’UDES, avec le renouvellement des délégations régionales 2022 - 2025. Garants de la promotion, du positionnement et des missions de l’UDES sur le territoire, les délégués régionaux ont pour missions d’assurer la représentation et la défense de l’Union et de ses intérêts en région auprès des pouvoirs publics et des représentants institutionnels locaux.

Présentation de Marc Marhadour, délégué régional de l’UDES en Pays de la Loire, les enseignements de son précédent mandat, ses grandes priorités et les grands enjeux de l’ESS.

Quels sont les enseignements que vous retenez de votre mandat 2020 – 2022 en tant que délégué régional à l’UDES ?

La période 2020/2022 a été marquée par une succession de crises majeures qui ont percutés notre rapport au travail, à la solidarité et à la santé. L’Europe, la France et ses régions ont dû affronter, sans y être vraiment préparés, les bouleversements économiques, environnementaux, sociaux, sanitaires.

C’est dans ce contexte que la région Pays de la Loire a « redécouvert » l’importance des acteurs de la solidarité et du « care », secteurs couverts par les employeurs de l’ESS.
L’UDES a été conviée à participer à des instances pilotées par l’Etat et le Conseil Régional. Nos contributions aux côtés des autres organisations patronales ont permis de faire entendre notre engagement en tant qu’entrepreneurs solidaires.

Nous avons créé une cohésion des employeurs de l’ESS en privilégiant le dialogue et le partenariat avec les autres acteurs économiques du territoire. Après avoir constitué un Espace régional de dialogue social (ERDS), nous avons - avec les syndicats de salariés, les Opérateurs de compétences (Opco), la Chambre régionale de l’ESS (Cress), le Conseil régional, la Banque des territoires et l’Etat ' produit un CEP qui nous a permis de faire un état des lieux des struc tur es de l’ESS en région.

Quelles sont les raisons qui vous ont motivé à renouveler votre mandat ? 

Nous avons travaillé à ce que l’UDES soit reconnue en région, il s’agit maintenant de veiller à ce que cela perdure. Il est important de poursuivre nos actions pour défendre les valeurs de l’ESS en Pays de La Loire. L’implication des membres de notre délégation est importante et je les remercie de m’avoir accordé leur confiance. Cette confiance est partagée, et je suis fier de l’équipe qui compose notre délégation.

Quelles sont les grandes priorités de votre mandat dans votre région ? 

Les employeurs engagés que nous sommes au sein de l’UDES s’emploient à réussir les transitions économiques, sociales et écologiques au plus près du terrain. C’est dans ce cadre que nous mènerons à bien les actions prévues dans le plan d’actions Avenir(s) Solidaires.
Pour ce faire il conviendra :

  • De s’impliquer dans l’ensemble des instances régionales,
  • De créer une réelle cohésion au sein de la délégation,
  • De tisser des partenariats et de construire des actions avec les autres acteurs de l’ESS en région.

Téléchargez l'interview en PDF

 

 

Manuella Pinto, administratrice de l’UDES en charge du développement territorial

« Pour assurer son développement, l’ESS a besoin d’être connue, comprise et reconnue par les pouvoirs publics. »

Télécharez l'interview complète

Pays de la Loire

Derniers événements

10 Février 2023

Collège régional

17 Février 2023

Midis de l'emploi et de la formation | Fidéliser les salariés : l'entretien professionnel

Chiffres clés

En Pays de la Loire, l’ESS emploie 165 413 personnes, ce qui représente 13,1 % de l’emploi salarié sur le territoire. La région compte 15 419 établissements employeurs, soit 12,7 % du total des établissements de la région.

Source : Edition 2020 de l’Atlas commenté de l’économie sociale et solidaire, Observatoire national de l'ESS – ESS France

 

En Pays de la Loire, l’UDES représente* plus de 59 000 salariés et environ 2 290 entreprises :

  • Services sanitaires, sociaux, médico-sociaux à domicile et services à la personne : 318 structures et 11 303 salariés
  • Etablissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux : 96 structures et 15 755 salariés
  • Mutualité : 15 structures et 7 400 salariés
  • Spectacle, Animation, Activités récréatives, Sport, Education populaire : 1 454 structures et 11 84 salariés
  • Coopératives : 218 structures et 7 668 salariés
  • Insertion, Formation, Actions de prévention et d’accompagnement à caractère social, Petite enfance : 191 structures et 5 914 salariés

Source : Analyse interne réalisée par le pôle relations sociales de l'UDES (octobre 2022)

Contacts

Logo PDL
Délégué régional
Marc MARHADOUR
Équipe technique
Charles
BOZONNET
Courriel: