Le plan d'actions régional : Les Nouveaux Métiers du Lien Social

Les Nouveaux Métiers du Lien Social : répondre à la pénurie de main d’œuvre par un emploi de qualité

Les structures de l’ESS présentent un potentiel important de création d’emplois non-délocalisables et un enjeu important notamment dans des territoires à fort taux de chômage. Paradoxalement, il existe de nombreuses offres d’emploi dans les secteurs de l’aide à domicile, du médico-social et de l’animation qui ne sont pas pourvues.

Les difficultés de recrutement sont importantes. De plus, les conditions de travail sont dégradées avec des emplois précaires (temps partiel et contrats temporaires), peu valorisés. Ces difficultés des entreprises de l’ESS freinent le développement de l’emploi et donc la réponse aux besoins croissants d’aide à la personne notamment dans les territoires ruraux.

Ce projet ciblera deux territoires : l’Eurométropole de Metz et le département des Ardennes. Il est soutenu par le Conseil régional et de la Direction régional de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) et est divisé en trois actions principales : 

  • La réalisation d’une étude prospective sur les nouvelles pratiques de ces métiers sur les territoires de Metz et le département des Ardennes qui sera réalisée en trois temps :
    • Un diagnostic des facteurs ayant une influence négative ou positive sur l’évolution des compétences dans ces métiers. 
    • Réaliser 3 ou 4 configurations d’évolution des compétences sur ces territoires à financer et pouvant influer l’attractivité des métiers de l’ESS en région.
    • La proposition d’un plan d’actions à court et moyen terme permettant de répondre à ces enjeux d’évolution des compétences.
  • La sensibilisation des entreprises de l’ESS présentes sur ces territoires aux enjeux de la mutualisation ;
  • La coordination des services publics de l’emploi pour développer l’attractivité de ces métiers auprès des demandeurs d’emploi ou des personnes en reconversion. 

Les objectifs ? 

  • Déterminer les besoins en compétences et en formation des entreprises du territoire ; 
  • Mutualiser des offres d’emploi pour les regrouper sous forme de nouveaux métiers à expérimenter ; 
  • Établir des nouveaux référentiels métiers pour les rendre plus attractifs ; 
  • Répondre aux besoins croissants aujourd’hui et demain en matière de service à la personne

 

   

Grand Est

Derniers événements

Événements à venir.

Chiffres clés

En Grand-Est, l’économie sociale et solidaire emploie 199 884 salariés, ce qui représente 11,5% de l’emploi sur le territoire, et compte 16 488 établissements, soit 9% du total des établissements de la région.

Source : Edition 2020 de l’Atlas commenté de l’économie sociale et solidaire, Observatoire national de l'ESS – ESS France

 

En Grand Est, l’UDES représente* plus de 80 100 salariés et environ 2 600 entreprises :

  • Services sanitaires, sociaux, médico-sociaux à domicile et services à la personne : 295 structures et 12 887 salariés
  • Etablissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux : 198 structures et 30 151 salariés
  • Mutualité : 23 structures et 10 821 salariés
  • Spectacle, Animation, Activités récréatives, Sport, Education populaire : 1 602 structures et 13 437 salariés
  • Coopératives : 230 structures et 4 926 salariés
  • Insertion, Formation, Actions de prévention et d’accompagnement à caractère social, Petite enfance : 268 structures et 8 294 salariés

Source : Analyse interne réalisée par le pôle relations sociales de l'UDES (octobre 2022)

Contacts

Logo Grand Est
Délégué régional
Marc PHILIBERT
Équipe technique
Amand
LUISE
Courriel: