Défi relevé : 200 jeunes dans les entreprises sociales du Grand Est !

En présidant le Comité de Suivi de la Déclaration de Luxembourg au 1er janvier 2019, la France a souhaité inclure l’ESS au cœur des politiques européennes et aller vers la création d’un écosystème plus favorable pour les entreprises de l’économie sociale. C’est dans ce cadre que la Ville de Strasbourg a été proposée par le Gouvernement pour porter le projet de « Capitale européenne de l’ESS » pour l’année 2019. 

Logo Le grand Défi en Grand Est

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (UDES) a souhaité s’inscrire dans cette démarche en proposant un grand défi, celui d’accueillir et d’accompagner 200 jeunes sur le territoire du Grand Est (contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, de stage ou de service civique …) en 2019. Défi relevé ! L’Union a mené une enquête auprès des employeurs de l’ESS du territoire qui a permis de recenser 223 jeunes ayant bénéficié d’une expérience dans une structure de l’ESS au 1er novembre 2019.

Cette initiative, à laquelle environ 35 entreprises sociales régionales ont participé, permet de : 

  1. Valoriser la mission de formation réalisée par les entreprises ESS dans les territoires.
  2. Témoigner de l’impact positif des entreprises du secteur en Grand Est en matière d’emploi, de développement économique et d’innovation sociale.

L’UDES se félicite de cette réussite rendue possible par les entreprises sociales actives au sein de leurs réseaux et des territoires.
 

Grand Est

Chiffres clés

En Grand-Est, l’économie sociale et solidaire emploie 199 884 salariés, ce qui représente 11,5% de l’emploi sur le territoire, et compte 16 488 établissements, soit 9% du total des établissements de la région.
 
Source : Edition 2020 de l’Atlas commenté de l’économie sociale et solidaire, Observatoire national de l'ESS – ESS France

Contacts

Logo Grand Est
Délégué régional
Marc PHILIBERT
Équipe technique
Guillaume
POINSIGNON