Une première édition réussie pour le « Printemps des dirigeantes et des dirigeants de l’ESS » à Bordeaux !

La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l’UDES, la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (Cress) Nouvelle-Aquitaine, France Active Nouvelle-Aquitaine et le Crédit coopératif, ont organisé les 31 mai et 1er juin à Bordeaux le « Printemps des dirigeantes et des dirigeants de l’ESS ». 

Plusieurs tables rondes et ateliers thématiques ont rythmé la journée autour des enjeux d’emplois, de transitions et de gouvernance des structures de l’ESS, sous le prisme de la fonction employeur. 

Retour sur deux journées riches d’échanges et de perspectives

Au total, 22 intervenants ont été mobilisés et une soixantaine de représentants de structures  de l’ESS ont participé aux différents temps d’échanges.

Jour 1 - Mardi 31 mai 2022 à la Fabrique Pola

Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire de Bordeaux, Pierre Roussel, délégué régional de l’UDES et Sophie Humbert, vice-présidente de la Cress Nouvelle-Aquitaine ont donné le coup d’envoi de cette première édition. 

Chacun a souligné l’importance d’organiser des rencontres entre pairs autour des sujets auxquels se confortent les dirigeants salariés ou bénévoles de l’ESS dans leur quotidien.
Une première table ronde intitulée « Responsabilité sociale et sociétale de l’employeur : pour une marque employeur ESS ? » a permis à Sébastien Darrigrand, directeur général de l’UDES d’évoquer l’Appel des employeurs engagés, une démarche lancée par l'Union en novembre 2021. Il a ensuite approfondi la notion d’ « employeurabilité », néologisme créé en miroir de la notion d’ « employabilité » et désignant la capacité des employeurs de l’ESS à proposer des emplois de qualité, notamment en encourageant les pratiques managériales vertueuses. Dans la même intention, la Cress Nouvelle-Aquitaine a présenté son « Guide des bonnes pratiques de l’ESS ».

Une seconde table ronde intitulée « Redirection écologique : s’outiller pour l’engager », était quant à elle consacrée à la présentation officielle du guide de redirection écologique des entreprises, fruit d’un travail commun entre la Ville de Bordeaux et la Cress Nouvelle-Aquitaine. Ce guide, composé de neuf fiches thématiques, ambitionne d’outiller les porteurs et porteuses de projets ainsi que les responsables d’entreprises sur les enjeux écologiques. 

Quatre ateliers ont ensuite rythmé la journée sur les thématiques suivantes :

  • Dialogue social et transitions
  • Convergences et divergences entre les modèles associatifs et coopératifs : partages de pratiques entre dirigeants associatifs et coopératifs
  • Fresque du renoncement
  • Canevas résilient

Jour 2 – Mercredi 1er juin 2022 à Sciences Po Bordeaux

La seconde matinée de l’événement a été pensée comme un pont entre le monde de la recherche universitaire et les « praticiens de terrain » que constituent les dirigeants et dirigeantes de l’ESS. Organisée volontairement en amont de l’ouverture des Rencontres du réseau inter-universitaire de l’économie sociale et solidaire (RIUESS 2022), elle a été animée par François Marquet, directeur général de l’association petite enfance, enfance et famille (APEEF) et membre de l’UDES. La question des modèles économiques dans l’ESS a été abordé par plusieurs employeurs de l’ESS (BATI, ACEPP) venus témoigner et par des experts comme l’avocat fiscaliste bordelais, Dimitri Barroi et le directeur général de France Active Nouvelle-Aquitaine, Stéphane Pardonnet.

Le Printemps des dirigeants et dirigeantes de l’ESS s’est clôturé avec la signature d’une convention de partenariat entre l’UDES et Sciences Po Bordeaux pour favoriser les débouchés des étudiants dans l’ESS, développer la formation des dirigeants et encourager les coopérations entre l’organisation multi-professionnelle de l’ESS et l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux. Vous trouverez plus d’informations en cliquant ici.

Fort du succès de cette première édition, un nouveau rendez-vous du Printemps des dirigeantes et des dirigeants de l’ESS a d’ores et déjà été annoncé pour 2023 par la Ville de Bordeaux, dont l’UDES sera une nouvelle fois partie prenante.

Nouvelle-Aquitaine

Chiffres clés

En Nouvelle-Aquitaine, l’économie sociale et solidaire emploie 220 230 salariés, ce qui représente près de 12% de l’emploi sur le territoire, et compte 22 573  établissements, soit plus de 10% du total des établissements de la région.

Source : Edition 2020 de l’Atlas commenté de l’économie sociale et solidaire, Observatoire national de l'ESS – ESS France

 

En Nouvelle-Aquitaine, l’UDES représente* plus de 101 000 salariés et environ 3 700 entreprises :

  • Services sanitaires, sociaux, médico-sociaux à domicile et services à la personne : 347 structures et 19 800 salariés
  • Etablissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux : 214 structures et 33 850 salariés
  • Mutualité : 16 structures et 7 889 salariés
  • Spectacle, Animation, Activités récréatives, Sport, Education populaire : 2 374 structures et 21 449 salariés
  • Coopératives : 435 structures et 8 371 salariés
  • Insertion, Formation, Actions de prévention et d’accompagnement à caractère social, Petite enfance : 335 structures et 13 819 salariés

Source : Analyse interne réalisée par le pôle relations sociales de l'UDES (octobre 2022)

Contacts

Logo Nouvelle-Aquitaine
Délégué régional
Pierre ROUSSEL
Équipe technique
Charles
BOZONNET
Courriel: