Le Premier ministre confirme la baisse des contrats aidés en 2018 : une décision inacceptable pour l’UDES

Alors que le Conseil d’administration de l’UDES s’est réuni aujourd’hui afin d’évoquer notamment la question préoccupante des contrats aidés dans les secteurs associatifs et mutualistes, le Premier ministre a annoncé le financement de 200 000 de ces contrats pour 2018 dans le secteur non marchand.
 
Après la décision prise sur 2017 de baisser le nombre de contrats aidés – qui engendre d’ores et déjà de grandes difficultés dans un certain nombre de réseaux – le Conseil d’administration de l’UDES juge à l’unanimité cette annonce inacceptable sur le fond et la forme ! 

Pour mémoire 460 000 personnes ont été embauchées en contrats aidés en 2016 : comment se satisfaire de 200 000 emplois seulement pour l’année 2018 avec un taux moyen de prise en charge de 50% ? 
 
Diminuer drastiquement les contrats aidés, c’est mettre fin à un dispositif qui fait ses preuves dès lors que les titulaires sont accompagnés et formés.
 
L’UDES réitère sa demande d’une concertation nationale rapide avec le Premier ministre pour une vraie réforme de l’emploi aidé et des politiques d’emploi dans le secteur associatif, donnant le temps aux associations de faire évoluer leur modèle.
 
Visuel du communiqué de presse

En direct sur Twitter

Magazine ACT'ESS
Couverture du 3e numéro d'ACT'ESS

L’UDES a le plaisir de présenter le 3e numéro d'ACT’ESS, le magazine des entreprises de l'ESS (dont le bouclage a été réalisé avant la crise sanitaire liée au COVID-19 et la mise en place du...

Les sites de l'UDES

Le portail de l'emploi

Le portail de l'emploi

Retrouvez des offres d'emploi et des informations sur l'ESS

Le Lab'QVT

Le Lab'QVT

L'innovation au service de la qualité de vie au travail dans l'ESS