Grand débat national : L’ESS est une solution économique incontournable à la sortie de crise

L’UDES a rencontré le 8 mars dernier le Premier ministre lors d’une réunion de suivi du Grand débat national organisée à Matignon avec les représentants des organisations syndicales et patronales. A cette occasion, l’Union a rappelé son engagement ainsi que celui de ses adhérents dans les débats et travaux menés sur tout le territoire.

Couverture de la synthèse des propositions de l'UDES dans le cadre du Grand débat nationalPersuadée que l’ESS, par ses valeurs et son implantation locale et citoyenne, est l’une des solutions pour répondre durablement et efficacement à la crise que traverse le pays, l’UDES a formulé une plateforme de propositions sur les quatre grands thèmes identifiés par le Président de la République : améliorer le quotidien des Français, rendre plus juste la fiscalité, faire évoluer la pratique de la démocratie et de la citoyenneté, faire évoluer l’organisation de l’Etat et des services publics. 

L’Union défend notamment :

  • Une simplification des démarches administratives pour permettre aux Français d’accéder aux aides sociales existantes avec notamment la création d’un guichet unique des aides sociales.
  • Une fiscalité écologique non punitive avec la baisse de la TVA pour les produits issus de l’économie circulaire.
  • Le développement de la démocratie dans l’entreprise en encourageant l’innovation sociale dans le dialogue social.
  • Une commande publique socialement responsable avec un fléchage de 15% vers les entreprises de l’économie sociale et solidaire.

L’UDES, qui représente plus de 60 000 entreprises sociales et solidaires, estime que les corps intermédiaires ont une réelle légitimité et responsabilité dans la sortie de crise.  

L’Union a ainsi largement mobilisé ses adhérents nationaux et ses délégations territoriales pour contribuer à ces propositions. Les représentants de l’Union les ont ainsi défendues lors de débats et travaux organisés dans les CESER en région notamment en Hauts-de-France, Bretagne et Nouvelle-Aquitaine.

L’UDES est également partie prenante des conférences thématiques organisées par les garants du Grand débat les 11 et 13 mars avec des élus locaux, partenaires sociaux, associations et partis politiques. 

« Les contributions au Grand débat national sont nombreuses. Preuve que les Français avaient besoin de s’exprimer pour proposer des solutions aux difficultés qu’ils rencontrent au quotidien. En tant que corps intermédiaire, nous avons également un rôle à jouer pour sortir de cette crise « par le haut ». Nous avons donc fortement mobilisé nos réseaux pour débattre avec les citoyens dans tous les territoires où nos entreprises sont très fortement implantées. L’ESS porte en effet dans son ADN une économie citoyenne qui met les personnes au cœur des projets. Nous attendons donc un vrai soutien de la part du Gouvernement et une prise en compte de nos propositions qui devront prendre notamment corps dans une réforme des institutions et une meilleure efficience des dépenses publiques. Dans ce cadre, nous porterons une attention toute particulière aux préconisations relatives au financement des politiques publiques sociales. » souligne Hugues Vidor, Président de l’UDES.

Fichiers attachés: 

En direct sur Twitter

La lettre de l'UDES

La lettre de l'UDES

Lettre de l'UDES n°22Ce 22e numéro de La Lettre de l'UDES revient sur le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, la poursuite des travaux des partenaires sociaux de l’ESS sur l’emploi des personnes en situation de handicap dans l’économie sociale et solidaire, le projet de loi PACTE et la déclinaison du baromètre sur la qualité de vie au travail dans l’économie sociale...

Le portail de l'emploi

Le portail de l'emploi

Découvrez le portail de l’emploi de l’ESS sur www.emploi-ess.fr ! Un site internet dédié à l’économie sociale et solidaire pour :

  • S’INFORMER : fiches métiers, actualités de l’ESS, films et témoignages, …
  • AGIR : une bourse d’emploi spécialisée grâce à des partenariats avec les réseaux de l’ESS, Pôle emploi et l’Apec.