Bilan des Ceser

Au 1er janvier 2024, les Conseils économiques, sociaux et environnementaux régionaux (Ceser) se sont renouvelés. L’UDES tire un bilan et des enseignements du renouvellement de ses mandataires au sein des Ceser.
 

Le bilan de la mandature 2018-2023

En 2023, l’UDES a réalisé un bilan exhaustif des actions de ses représentants au sein des Ceser sur la mandature 2018-2023, dont elle tire un rapport d’activité des Conseillers Ceser adressé aux préfets de Région, Secrétaires généraux pour les affaires régionales (Sgar), présidents de Région et présidents de Ceser. En mars 2023, l’UDES a aussi rencontré le conseiller social de la Première ministre pour plaider en faveur d’une meilleure représentation de l’UDES auprès de l’Etat, en illustrant le poids de l’ESS et le nombre de sièges que l’Union pourrait solliciter. 

 

L’UDES investie 14 Conseils économiques, sociaux et environnementaux régionaux au 1er janvier 2024

Au 1er janvier 2024, l’UDES se félicite de l’augmentation du nombre de ses conseillers dans les CESER, passant de 11 à 14 conseillers.

Ainsi, l’Union a réussi à maintenir sa place dans les 11 Ceser où elle était représentée. Elle a également obtenu un siège dans le Ceser de Normandie, confirmant ainsi sa représentation sur l’ensemble du territoire métropolitain, un siège dans le Ceser de Guyane et un siège partagé avec la CRESS dans le 3ème Collège du Ceser de La Réunion. En Martinique, l’UDES partage un siège partagé dans le 1er Collège du Ceser avec l’U2P, l’Union syndicale professionnelle des très petites et moyennes entreprises des DOM-TOM et la fédération nationale des autoentrepreneurs. A l’exception du siège partagé avec la Cress à la Réunion, l’UDES est systématiquement présente dans le 1er Collège des Ceser, « Entreprises et activités professionnelles non salariées ». 

 

Les nouveaux conseillers représentants l’UDES dans les CESER

Au 1er janvier 2024, 6 conseillers UDES sont issus de la précédente mandature, et 8 sont de nouveaux conseillers, soit plus de la moitié. 

Place de l’économie sociale et solidaire en 1er Collège

La circulaire ministérielle du 19 septembre 2023 indiquait que « la nouvelle représentation devra également favoriser, dans le cadre des possibilités offertes par les textes, la représentation des acteurs régionaux de l’économie sociale et solidaire ».

Au renouvellement de 2024, on observe une fragilité de la représentation de l’ESS dans les 1er Collèges, avec seulement 33 sièges. En comparaison, le secteur agro-alimentaire est représenté par 147 Conseillers dans les 1er Collèges. Cette disparité est d’autant plus étonnante qu’elle ne reflète pas à la réalité du poids économique de l’ESS, qui représente plus de 2 millions d’équivalent temps plein (EQTP) en France. A titre de comparaison, l’industrie emploie 3,2 millions d’EQTP, la construction 1,5 million et l’agriculture 0,7 million.

Malgré sa qualité d’organisation multiprofessionnelle et le poids significatif de l’ESS dans certaines régions, l’UDES déplore ne toujours pas être représentée au Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) de Corse et au Ceser de la Guadeloupe. Elle regrette par ailleurs une différence de traitement avec d’autres organisations de même niveau de représentativité patronale, particulièrement sur la répartition du nombre de sièges.

En direct sur X

Les sites de l'UDES

Le portail de l'emploi

Le portail de l'emploi

Retrouvez les offres d'emploi dans l'ESS ainsi que les actualités et les informations des partenaires

VALOR'ESS

VALOR'ESS

Plateforme numérique gratuite pour mesurer votre impact social et votre empreinte carbone.