Magazine ACT'ESS N°10 | Les actualités régionales de l'Union

Lancement du premier outil de mesure de l'empreinte carbone dans les entreprises de l'ESS

L’UDES a déployé un plan d’actions pour permettre aux employeurs de l’ESS de relever le défi de la transition écologique. Intitulé « Objectif Transitions 2025 », ce projet ambitieux vise à sensibiliser, outiller et former les employeurs de l’ESS afin de leur permettre de faire évoluer leur modèle socio-économique et atteindre les objectifs de réduction d’émission de gaz à effet de serre fixés par l’État.

Organisation de six rencontres régionales
Le premier volet du projet s’est achevé en juin 2023 avec l’organisation de six rencontres régionales dans les villes de Bordeaux, Paris, Montpellier, Nantes, Lille et Saint-Denis de La Réunion. Avec plus de 400 participants sur l’ensemble de ces rencontres, l’UDES et ses partenaires – Fondation Crédit coopératif, Crédit mutuel, Macif, AG2R LA MONDIALE, ABC et le Fact - ont rassemblé des employeurs et salariés de l’ESS pour débattre autour du rôle fondamental que doit jouer l’ESS et ses dirigeants dans cette transition écologique. Des ateliers autour de six thématiques de travail ont été organisés pour s'engager concrètement dans une démarche de transition écologique. Près de 50 organisations ont également présenté leurs solutions innovantes à travers les espaces forums dédiés.

Mesure de l’impact : lancement de l’outil de mesure de l’empreinte carbone
L’UDES, en partenariat avec l’Association pour la transition bas carbone (ABC), a lancé le 27 septembre 2023, lors d’un webinaire, un outil gratuit permettant de mesurer à un premier niveau l’empreinte carbone des activités et de s’engager vers une trajectoire de sobriété. Accessible sur la plateforme Valor’ESS – jusqu’alors uniquement dédiée à mesurer l’impact social  des entreprises – cet outil permet de s’initier à la comptabilité carbone et de s’engager dans une réelle dynamique de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le webinaire de présentation a réuni près de 190 participants. Dorothée Bedok, administratrice de l’UDES en charge de la transition écologique, y a rappelé notamment le rôle indispensable des organisations professionnelles pour accompagner les employeurs dans la transition écologique de leur entreprise. Sébastien Darrigrand, directeur général de l’UDES, aux côtés de Quentin Guignard et Victor Pichaud de l’ABC, sont ensuite intervenus pour présenter le travail mené par les deux organisations avant de naviguer en direct sur l’outil et présenter les différentes
fonctionnalités. Onze fiches pratiques environnementales reflétant les postes d’émission proposés par l’outil sont accessibles via l’outil en ligne et donnent des idées d’actions à mener pour éviter, réduire ou compenser les émissions de gaz à effet de serre. Grand témoin de la démarche, Richard Huet, chargé de développement durable au Gapas – structure d'accompagnement des personnes en situation de handicap – a quant à lui partagé son expérience sur la mise en place d’une démarche de réduction d’émission de gaz à effet de serre et sur l’utilisation de l’outil développé par l’UDES et qu'il a testé. Pour accompagner ses adhérents et leurs employeurs, l’UDES s’est engagée dans un contrat d’engagement de développement de l’emploi et des compétences (Edec) en lien avec la Direction générale de l'emploi et de la formation professionnelle (ministère du Travail) et les opco Uniformation et Afdas. Cet Edec prévoit de réaliser des monographies par branches professionnelles pour mesurer la manière dont la transition écologique va impacter les métiers et les compétences. Les partenaires ont également financé un parcours de formation visant à sensibiliser les employeurs aux enjeux climatiques et à co-construire un plan d’actions en associant les acteurs du dialogue social afin de conduire une transition sociale juste. Ce parcours s'étale sur quatre mois, à travers quatre journées de formation collective et deux sessions individuelles.
L’objectif est d’aborder les différents leviers pour intégrer la transition écologique en entreprise. Ces formations seront animées par l’Agence Lucie à partir de l’automne 2023.
Complémentairement à ces formations sur l’accompagnement du changement, l’UDES et l’ABC ont également conçu un programme de formation permettant de se familiariser à la comptabilité carbone. Il s’agit d’exploiter de manière optimale les ressources proposées dans l’outil Valor’ESS ainsi que la mise en place d’un plan d’actions de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

 

En Occitanie, des pistes d’actions pour le plan régional 2024

Dans le cadre des travaux menés au sein de l’espace régional de dialogue social de l’ESS en Occitanie (ERDS) avec le soutien de la Dreets, l’UDES et les organisations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO) ont déployé une enquête en ligne à l’intention des dirigeants et salariés de la région.

Avec plus de 300 réponses recueillies de la part de dirigeants et de salariés de l’ESS évoluant dans des associations, entreprises coopératives et mutualistes régionales, les résultats de ce premier baromètre social diffusé entre le 7 avril et le 9 juin 2023, vont permettre d’aiguiller les partenaires sociaux dans l’élaboration d’un plan d’actions opérationnel visant à l’amélioration des pratiques de dialogue social, de la qualité de vie et des conditions de travail dans l’ESS.

Des conditions de travail difficiles mais un dialogue social actif
L’enquête met en avant des résultats très encourageants concernant le rapport et le sentiment d’appartenance des répondants à l’ESS. En effet, 95 % des répondants considèrent le fait de travailler dans le secteur de l’ESS comme important ou très important pour eux. Ce sentiment positif ne doit néanmoins pas occulter une perception parfois difficile des salariés de leurs conditions de travail.
Manque de reconnaissance, manque de moyens, manque d’organisation et d’encadrement, conditions de travail difficiles, rémunérations basses, autant de constats qui ressortent de l’enquête et qui corroborent les problèmes d’attractivité importants connus par de nombreux secteurs de l’ESS. On perçoit également que l’ESS constitue un terrain favorable et fertile en termes de dialogue social.
En effet, 86 % des répondants déclarent que travailler dans une structure de l’ESS a une influence positive sur la qualité du dialogue social et 47 % déclarent qu’il existe un comité social et économique (CSE) dans leur entreprise. Néanmoins, on constate que ce dialogue n’est pas toujours bien structuré, notamment dans les plus petites structures au sein desquelles le dialogue social se vit le plus souvent de manière « informelle ». Des progrès importants restent donc à faire dans l’organisation, la formalisation et la formation des acteurs au dialogue social. Parmi les répondants, 30 % déclarent qu’il n’existe aucune instance de dialogue social au sein de leur structure, 12 % déclarent qu’il est prévu de former un CSE dans l’année qui vient. Autant de sujets qui vont nourrir les réflexions des membres et partenaires de l’ERDS en vue de l’élaboration d’ici à la fin de l’année 2023 d’un plan d’actions régional pour le développement et la promotion du dialogue social dans l’ESS.

Structures de l’ESS occitanes, rendez-vous en 2024 pour le lancement effectif des actions !

 

En Hauts-de-France : des initiatives autour de l’égalité homme-femme

À l’occasion du Mois de l’ESS 2023, l’UDES en Hauts-de-France, avec le soutien de la Dreets, a réalisé une série de podcasts pour promouvoir des expériences d’employeurs engagés dans l’amélioration de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Pour valoriser les actions de plusieurs structures régionales de l'ESS, trois podcasts ont été réalisés. Dans le premier, Pierre Thomas, président et directeur général de la scop Instep Formation et Maleka Dilmi, consultante au sein du Corif, reviennent sur les démarches initiées au sein de la coopérative , qui ont permis d’atteindre aujourd’hui un index de l’égalité professionnelle de 100/100.
Dans le second reportage, qui se déroule au sein de la Maison des Associations (MdA) de Tourcoing, l’équipe explique comment elle a mené une démarche interne avant d’amorcer des formations auprès de ses adhérents. Sarah Derouet, chargée de mission « discriminations et développement durable » et Jean-Paul Moutiez, directeur de l’association Galilée, y décrivent les étapes de la démarche avec les collaborateurs.
Dans le dernier épisode, Camille Lenik, responsable du pôle juridique relations sociales et Moïra Richards, responsable emploi formation au sein du syndicat Elisfa, aux côtés de Benjamin Martinod, directeur de la halte-garderie Babibulle, évoquent les enjeux de masculinisation des métiers de la petite enfance. Les intervenants abordent également la question des liens entre égalité professionnelle et attractivité des métiers, rappelant notamment que les efforts concernent aussi les structures qui emploient majoritairement des femmes, celles-ci pouvant impacter positivement l’attractivité des structures de l’ESS. Ces podcasts s’inscrivent dans la continuité du travail de dialogue social mené par l’UDES. Le 27 novembre 2015, l’UDES et les cinq confédérations syndicales de salariés ont en effet signé un accord multi professionnel sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans l’ESS. En complément de cet accord, l’UDES a produit un guide à destination des employeurs de l’ESS afin de les accompagner à faire un diagnostic sur leurs pratiques. Le guide propose des outils et des méthodes réparties en 12 fiches thématiques pour agir vers l’égalité professionnelle.

Fichiers attachés: 

En direct sur X

Les sites de l'UDES

Le portail de l'emploi

Le portail de l'emploi

Retrouvez les offres d'emploi dans l'ESS ainsi que les actualités et les informations des partenaires

VALOR'ESS

VALOR'ESS

Plateforme numérique gratuite pour mesurer votre impact social et votre empreinte carbone.