L'économie sociale et solidaire

L'économie sociale et solidaire : des principes et des valeurs

L’économie sociale et solidaire (ESS) se caractérise par une manière différente d’entreprendre et vise à promouvoir des formes d’entreprises qui privilégient le service rendu avant le profit, tout en étant de véritables acteurs économiques.
 
Associations, coopératives, mutuelles, fondations, entreprises sociales et solidaires, parce qu’elles concilient objectifs sociaux et activités économiques, relèvent du vaste champ de l’économie sociale et solidaire. L’ensemble des principes qu’elles mettent en œuvre les caractérisent, les distinguent et les unissent au-delà de la diversité de leurs statuts et notamment : 
  • Un but poursuivi, autre que le partage des bénéfices ;
  • Une gouvernance démocratique prévoyant la participation des parties prenantes aux réalisations, définie et organisée par les statuts ;
  • Des bénéfices majoritairement consacrés à l’objectif de maintien ou de développement de l’activité de l’entreprise ;
  • L’impartageabilité des réserves obligatoires ;
  • Pour les sociétés commerciales : la poursuite d’un objectif d’utilité sociale et un encadrement de la répartition des bénéfices distribuables.
L’une des spécificités de ces structures réside aussi dans la gestion conjointe des projets par des bénévoles et des salariés notamment dans les associations et les mutuelles.
 
Leurs activités s’inscrivent dans de nombreux domaines de l’économie des services :
  • De l’animation à la santé en passant par le sport, les loisirs, l’aide à domicile, l’insertion … les associations sont à l’origine de multiples services dédiés aux personnes ou aux collectivités.
  • Les mutuelles régies par le code de la Mutualité sont des promoteurs essentiels des activités de santé, de prévoyance et d’assurance.
  • Les coopératives contribuent efficacement au développement économique local dans une grande diversité de secteurs.
Les employeurs de l’économie sociale et solidaire mettent la responsabilité sociale au cœur de leurs pratiques. Ainsi, l’ensemble des membres de l’UDES ont signé la Charte de la diversité et s’engagent à lutter contre toutes formes de discriminations dans l’emploi.
 

L'économie sociale et solidaire : des entreprises au coeur de l'économie française

 
Avec 223 000 organisations employeuses et 2,3 millions de salariés, l’économie sociale et solidaire représente 10 % de l’emploi total en France, et 14% de l’emploi privé. La masse salariale brute versée du secteur atteint près de 58 milliards d’euros. 
 
Elle contribue à la création comme au développement de nombreux emplois de proximité, caractérisés par leur finalité sociale et leur ancrage territorial
 
L'économie sociale et solidaire fait partie du quotidien des Français :
 
6 exemples illustrant l'ancrage de l'économie sociale et solidaire dans le quotidien des Français
Source : Panorama de l'économie sociale et solidaire en France
Edition 2015 - CNCRES
 
Pour plus d’information sur les chiffres de l’emploi dans l’économie sociale et solidaire www.emploi-ess.fr, le portail de l’emploi dans l’économie sociale et solidaire